Vos Élus

...

Accueil / Groupes et Expressions politiques


Groupes et Expressions politiques

Retrouvez sur cette page les tribunes des groupes politiques.

Diminuer la taille du texte Taille du texte normal Agrandir la taille du texte Imprimer la page

Partager l'article

L’équipe municipale

Accès rapides

Paiements en ligne Nous contacter Démarches en ligne Marchés Piscines Questions fréquentes Menu des cantines Quotient familial Médiathèque Propreté

Bienvenue à Saint-Denis

L'Actualité
de votre quartier

Groupe Front de gauche et partenaires

Une obsession : tenir nos engagements

L’ abstention galopante rappelle à chaque élection le fossé qui se creuse entre les responsables politiques et les citoyens. À l’origine de cette défiance, le sentiment que les élus ne tiennent pas parole, que les programmes des élections n’ont aucune valeur. À l’opposé des renoncements du gouvernement socialiste qui n’ont conduit qu’à une augmentation du chômage, au renforcement du repli sur soi et sans résultat sur la sécurité, nous sommes la gauche qui tient ses engagements. Rendre des comptes, être à l’écoute et respecter nos promesses sont les seules boussoles qui nous guident dans notre travail d’élu.

Pour répondre à ces exigences, le Maire et la municipalité ont souhaité avec cette publication donner à voir aux Dionysiens les réalisations et l’état d’avancement de notre projet municipal. Celui-ci, axé sur le respect et le partage de l’espace public vise à faire de Saint-Denis :

  • Une ville populaire et solidaire où chacun a sa place avec un service public fort et protecteur.
  • Une ville écologique avec un coeur de ville rénové et dynamique au service de tous les habitants.
  • Une ville qui voit grand pour ses enfants et sa jeunesse.

 

Laurent Russier, président du groupe Front de Gauche et Partenaires, Bagayoko Bally, Belin Elisabeth,Braouezec Patrick, Capanema Silvia, Caro Philippe, Caroly Mathilde, Colas Julien, De La Fuente Suzanna, Diez-Soto-Diez Conception, Haye Florence, Helle Delphine, Henni-Ghabra Zorha, Huet Vincent, Messaoudene Madjid, Paillard Didier, Pavilla Jaklin, Peu Stéphane, Proult David, Rebiha Hakim, Rogeret Martine, Serreau Raphaële, Soulas Fabienne, Toure Asta, Vassallo Patrick, Zidane Cherifa

Groupe Europe Ecologie Les Verts et partenaires

La santé environnementale

La santé environnementale est une préoccupation des élus EELV, thématique trop peu développée dans notre ville. L’INSEE a émis des hypothèses pour expliquer le phénomène de baisse de l’espérance de vie émanant de l’épisode caniculaire de 2015. Si cet argument est explicite, il ne doit pas occulter les déterminants qui devraient se confirmer. Notre commune est balafrée par les autoroutes qui la traversent, sources de pollution et nuisances sonores pour les habitants. La demande récurrente d’EELV est l’enfouissement des bretelles d’autoroutes.

Dans nos sols, des contaminants tels que les métaux lourds, plomb, mercure persistent. Une vigilance accrue s’impose. L’arrêt des phytosanitaires dans la gestion de nos espaces verts s’impose. Il en résulte un large spectre de contaminants qui favorisent les maladies non transmissibles : diabète, cancers, maladies neurologiques etc. Ces pathologies affectent des personnes de plus en plus jeunes. EELV demande la mise en oeuvre d’un plan de prévention et de lutte contre les perturbateurs endocriniens dans la ville, la mise en place d’affichages numériques des taux de pollution Porte de Paris. Une maison de l’écologie doit être mise en oeuvre sur ce mandat.

Co-presidents Beatrice Geyres et Essaid Zemouri - Vos élu(e)s : Zaia Boughilas, Sonia Pignot, Cecile Ranguin, Beatrice Geyres, Fodhil Hamoudi,Kader Chibane, Essaid Zemouri

Groupe Socialistes de gauche et écologistes

Toute personne a droit à la santé

Toute personne a droit à la santé. C’est un droit humain fondamental. Notre système de solidarité national a été conçu pour répondre à cet impératif. Or, le constat est amer. L’égalité d’accès pour tous à la santé est progressivement et insidieusement remise en cause dans ses principes et dans les faits par les gouvernements successifs. À l’échelle nationale, les mécanismes de remboursement des soins se réduisent, laissant une charge nette à l’assuré de plus en plus importante, obligeant ceux qui le peuvent encore à se payer une mutuelle, et pour les autres à renoncer à se soigner. À Saint-Denis, nous sommes confrontés à la diminution du nombre de médecins de ville et de spécialistes, à la saturation des services de l’hôpital public et des CMS…ce qui pénalise l’ensemble des Dionysiens.

La précarisation sociale, conséquence directe des politiques nationales décidées par l’État PS, contribue à la réapparition de pathologies par ailleurs éradiquées, telle que la tuberculose. En outre, les politiques de prévention subissent des coupes budgétaires, ce qui pénalise les plus jeunes dont beaucoup subissent l’obésité, l’addiction, ou un état dentaire déplorable. Les élus socialistes de gauche agissent au niveau local pour aider à améliorer l’accès aux soins des Dionysiens. C’est une priorité essentielle.

Ferdinand Nino, Président du Groupe - Les Élus : S. Rabahallah, C. Lévêque, S. Privé, K. Abela, F. Nino, B. Godefroy, A. Assogba, F. Laronde

Groupe Socialistes et écologistes "L'Ambition à gauche"

Sécurité : passer des paroles aux actes !

Début 2015, le maire avait annoncé des recrutements de policiers municipaux et la mise en place de la vidéo-protection. Fin 2015, le Maire entretient le flou sur l’état réel des effectifs de policiers municipaux. Les élus socialistes demandent un partage des missions entre police municipale et nationale. Lutte contre les nuisances, contribution à la sécurisation de l’espace public et de la verbalisation des chauffards pour la police municipale ; lutte contre la délinquance et les trafics pour la police nationale.

La vidéo-protection a, quant à elle, été votée avec une forte opposition au sein de la majorité municipale. Sept mois après, aucune caméra n’a été installée. Il faut que la police nationale mais aussi la police municipale puissent avoir accès aux images à des fins de verbalisation. Les élus socialistes et le député Mathieu Hanotin ont à plusieurs reprises alerté le ministre de l’Intérieur sur les problèmes de sécurité dans la ville en demandant le déploiement de policiers nationaux supplémentaires.

Les élus socialistes d’opposition s’alarment du retard pris par le maire sur un sujet qui préoccupe pourtant de nombreux Dionysiens.

Co-présidents du groupe : Adrien Delacroix, Maud Lelièvre - Les Élus : Aurélie Albot, Kamel Aoudjehane, Rabia Berraï, Hervé Borie, Corentin Duprey, Marion Oderda, Alice Rascoussier, Patrice Roques, Viviane Romana, Monique Souron.

Voir aussi


Laurent
Russier

Laurent Russier a été élu maire de Saint-Denis samedi 3 décembre lors du conseil extraordinaire qui a fait suite à la démission de Didier Paillard.
En savoir +

Conseil consultatif
des citoyens étrangers

Chaque Dionysien, quelle que soit sa nationalité, doit pouvoir s’impliquer dans le débat public local, exprimer ses attentes et ses ambitions pour le...
En savoir +
Newsletter

Newsletter