Bienvenue à Saint-Denis : quartier Pleyel-Confluence

Accueil / Territoire / Les Quartiers / Pleyel-Confluence

Histoire Quartier
Pleyel-Confluence

Ouvert sur la Seine, le quartier Pleyel-Confluence a été, au fil des siècles, habité par des pêcheurs et des mariniers liés au commerce de marchandises et matériaux déchargés près du fleuve, puis marqué par l’apparition d’activités industrielles. Parmi elles, la mégisserie Combes s’y est installée dès 1847, rue Charles-Michels, et a employé jusqu’à 1000 personnes, redessinant le paysage avec ses cheminées.

En 1851, François Coignet fonde une usine de produits chimiques et met au point un procédé de béton armé, avec lequel il a construit trois bâtiments : la maison du directeur qui domine la Seine, ainsi qu'un pavillon et le bâtiment des ouvriers, récemment réhabilité. Le paysage patrimonial du quartier témoigne aujourd’hui encore des mutations industrielles qui l’ont traversé : la création en 1805 de la Manufacture des pianos Pleyel (qui a donné son nom au quartier), le coron Meissonnier réhabilité récemment et les centrales électriques, construites en 1904 et 1931 pour alimenter le métro parisien.

Aujourd’hui, côté Confluence comme côté Pleyel, le quartier est marqué par une forte évolution démographique, avec près de 7200 habitants.

Près de la tour Pleyel, témoin du développement des années 1960, se sont structurées des activités qui emploient plus de 13 000 salariés.
Face au nouveau collège Dora-Maar, la plus grande centrale abrite désormais la Cité du Cinéma, l’École nationale supérieure Louis Lumière et l’École de la Cité. Le projet Universeine, dont les premiers bâtiments sont en construction, mettra en valeur la Halle Maxwell, autour de logements et d’activités économiques (notamment) un hôtel du numérique. En projet également, un futur Musée européen des Médias pourrait s’installer face à la Seine.

En savoir plus sur la Cité du cinéma

Le quartier Pleyel-Confluence accueillera, dès 2023, l’une des 72 gares du Grand Paris Express qui connectera La Plaine et Pleyel, réalisant un franchissement du faisceau ferré pour faciliter les déplacements est-ouest sur le territoire. L'implantation de cette nouvelle gare s’accompagnera d’une mutation du quartier avec l’ambition d’y inscrire la culture et la création comme levier de développement, d’y reconstruire un tissu urbain plus respectueux du patrimoine et du paysage, qui privilégiera la nature, les ouvertures sur la Seine et la reconquête de ses berges. L’ambition est aussi de faire de ce quartier un territoire de transition écologique indispensable pour la qualité de vie des habitants dans ce secteur dense, minéral, aujourd’hui traversé par des infrastructures routières.

Enfin, le site Pleyel-Bords de Seine a été retenu pour accueillir le village olympique des Jeux Olympiques et Para-olympiques en 2024, dans le cadre de la candidature de Paris.

Si cette candidature était retenue en septembre 2017, et nous y travaillons d'arrache pied, ce serait un formidable atout pour le quartier, les bords de Seine et notre territoire.

Diminuer la taille du texte Taille du texte normal Agrandir la taille du texte Imprimer la page

Partager l'article

Renseignements complémentaires

Démarche quartier Pleyel - Confluence
Centre administratif - 2 place du Caquet (4e étage)
93200 Saint-Denis
01 49 33 71 44

quartier.pleyelconfluence@ville-saint-denis.fr

Contacter le service

L'élu du quartier
Michel RIBAY

Accès rapides

Paiements en ligne Nous contacter Démarches en ligne Marchés Piscines Questions fréquentes Menu des cantines Quotient familial Médiathèque Propreté

Saint-Denis TV

Newsletter

Newsletter